Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un rayon de soleil !!!

Publié le par coach


Le stage de l'équipe départementale de la Toussaint étant annulé faute d'un nombre suffisant de participant (déjà les premiers effets de la crise ?), le Coach a décidé de partir en vacances, comme au bon vieux temps, bien à l'abri dans sa Co-coach-mobile. Tout d'abord direction Valence pour la coupe de France. Le samedi après les qualifs, et sous le soleil nous nous rendons aux  roches qui dansent, site de bloc d'intérêt local mais idéal pour se défouler et prendre l'air. Magic, Marco, Céline, Tibo, Estelle, Fred (Decra) et Roxane se déchaînent. On finit sur de beaux passages en 7a, dont un que Céline flash, les gars un peu énervés le réussissent dans la foulée. Je réussi en fin de séance, un petit toit en 7a avec un gros ballant à contrôler.
Le dimanche, Céline et Tibo n'étant pas qualifier pour les finales, on décide de faire la route pour rejoindre Tcharly  et Cécile à Vénasque, site proche d'Avignon qu'ils connaissent bien. Arrivés vers 15h, on se jette sur les voies sous un soleil printanier. Céline rate de peu un 7b+ à vue qu'elle enchaînent au premier essai. Marco fait un 7a+ flash, que je rate "daubé" après le crux (j'avais pas mis mes manchons !).
Le lendemain toujours beau temps mais on sait que cela ne va pas durer et que l'hiver approche !!! Céline fait un beau 7c, bien long, au premier essai et Marco rate de peu à vue le très beau 7b "l'intégrale de Peuteurey".
Le mardi matin nous voulions partir à la découverte du site de Saint Léger du Ventoux, mais la pluie à raison de notre enthousiasme, et nous décidons de rester à l'abri sous les longs dévers (un peu trop long pour moi !) du secteur place de l'Ascle, à Venasque. Un 7b à vue pour Marco et Cécile. Céline se déchaîne sous la pluie et dans le froid pour enchaîner à vue deux 7b et un 7b+ ! Le mercredi toujours plus de pluie avec en plus des températures qui chutent : que du bonheur ! Je réussi un 7a à vue entre deux averses mais rate (plusieurs fois d'ailleurs !) l'intégrale de Peuterey. Marco s'acharne dans un beau 7c+ qu'il n'aura pas le temps d'enchaîner. Céline y va de sa croix dans un autre secteur toujours aussi humide et réussie à vue, Corona express un 7b+  du secteur Saint Pierre.

Après une nuit à l'hôtel (ça change de la tente et de la Co-Coach mobile, glaciale et humide) retour à Venasque. Il fait de plus en plus froid (il a neigé sur les flancs du Ventoux et les Dentelles), mais la pluie ne doit arriver qu'en milieux d'après midi. On s'échauffe vite, mais l'averse arrive et clos les vacances. La famille Favrelière nous rejoint, on partage un bon gâteau (merci Françoise), et l'on décide de revenir sur Poitiers, la météo du vendredi annonçant une nouvelle fois de la pluie et du froid.
Dure, dure, les vacances dans ces conditions. Il parait qu'il faisait beau et chaud  à Kalymnos l'an dernier à la même époque !
Grrrr

Voir les commentaires

Coupe de France à Valence

Publié le par M-G et Coach


26/10 :
Quelques phrases pour vous donner du nouveau concernant la competition qui se déroule actuellement à Valence (26).  Estelle termine à la 33ème place pour sa premiére compétition en sénior, Marco  55ème, et  Julien 45ème. Céline et Thibault sont quant à eux qualifiés pour les demies-finales. A noter que la compétition réunit 475 grimpeurs, prêts à en découdre. Affaire à suivre, voyez plutôt la SAE, un vrai truc de psychopathe!


Edit du 27/10 : Céline n'a pas atteint la finale, elle s'est mise un peu à l'envers dans sa demie et termine 12ème. Belle perf pour Tibo qui monte très haut dans sa demie,  et  termine à une belle 20ème place.

  Chaude ambiance à Valence pour cette 1er manche de la coupe de France. Un peu d'attente pour les qualifs, mais il est difficile de faire plus rapide avec 475 inscrits. La finale du championnat de France vétéran a été un moment fort : les hommes se départageant dans un 8a spectaculaire. C'est JB Tribout qui  l'emporte devant une salle comble et debout pour saluer la perf du grimpeur Aixois. Chez les filles moins de spectacle, mais Isabelle Lafont conserve son titre.

Les finales séniors du dimanche on vu de beaux combats, pas mal de jeunes s'étaient surclassés. Chez les hommes Gautier Supper (junior) après un an d'absence l'emporte en super finale devant Thomas Ballet. Fabrice Landry se classe 3ème. Chez les dames Caroline Ciavaldini s'impose devant la Belge Chloé Gratefiaux et la bordelaise Alizée Dufraisse. On éspère retrouver tout ce beau monde à Poitiers les 24 et 25 Janvier 2009 pour la 4ème étape de la coupe de France.

Voir les commentaires

Coupe de France à Poitiers !

Publié le par coach


L'organisation de l'étape poitevine de la coupe de France d'escalade  a déjà débuté ! Pour que la fête soit belle rejoignez le comité départemental et faites nous part de vos vos idées. Tibo se lance lui dans la création de l'affiche et sollicite votre avis sur sa réalisation.

Voir les commentaires

Challenge Gravité : le 6 décembre

Publié le par coach


Le traditionnel Gravité-contest aura lieu cette année le samedi 6 décembre  à partir de 14 heures. Au programme 20 blocs de tous niveau et 2h30 pour en faire le maximum ! Il ne vous reste que 6 semaines pour vous affuter, alors venez les lundi soir à la salle à partir de 17h30 pour travailler le physique et la tactique ! Vous pouvez tèlècharger la fiche d'inscription sur le site de Gravité : link

Voir les commentaires

Stage de formation dans le Périgord

Publié le par coach


Durant quatre jours,  8 étudiants de l'Institut Régional du Travail Social de Poitiers ont découvert dans le cadre de l'unité de formation "technique éducative", les falaises à proximité de Paussac Saint Vivien en Dordogne (170 Km de Poitiers).
Au programe,  escalade bien sur, avec pour objectif le passeport vert qui est le ticket d'entrée pour la formation initiateur escalade. Escalade, mais également réflexions et analyse sur la logique des activités verticales et l'élaboration et la  mise en oeuvre des projets en escalade adaptée.
Hébergés au gîte municipal de Paussac nous avons pu découvrir les falaises du val de Dronne :
Les forges du Boulou :
Falaise haute d'une vingtaine de mètres, avec des voies de difficultés moyennes, bien équipées. La partie de droite est souvent un peu humide mais les voies sont variées : fissures, surplombs, petits toits.
Voie à ne pas maquer : "Plutomaniaque" 6a
Le vieux Breuil :
La barre ne fait que 12 mètres de haut mais les voies sont intenses ! Beaucoup de voies dans le 5c/6a sur des murs verticaux à trous : techniquement très interressantes.
Voie à ne pas manquer : "L'Hellebore" 6b.
Le moulin de Rochereuil :
Les rochers sont situés au bord de la route,  à proximité de la Dronne. Les voies les plus hautes font 25 mètres, et sont assez continues sur des trous, un peu comme à la Guignoterie mais avec un rocher plus adhérent.
Voie à ne pas manquer : "fanfreluche" 7a.
Les Forges du diables :
Falaises situées sur la route de Bourdeilles à Brantôme. Le niveau des voies est plus élevé, il convient d'être dans le 6c/7a pour se faire plaisir sur ce site.
Voie remarquable : "Pancho villa" 6c, "Sublime"8a

 

Voir les commentaires

Championnat régional et championnat de France 2009 à Gémozac

Publié le par coach


Le championnat régional 2009 (espoirs et toutes catégories)  Poitou Charentes se déroulera sur la nouvelle S.A.E de Gémozac (17) 13 mètres de hauteur et 8 mètres max de dévers, le dimanche 08 février 2009.
Le championnat de France sénior 2009,
se déroulera les 6 et 7 juin également à Gémozac.

Voir les commentaires

Stage de la Toussaint

Publié le par coach


Le CD FFME 86 organise un stage d'escalade dans la Drôme du 25 octobre au 1 novembre. Au programme participation à la première étape de coupe de France de difficulté à Valence (Open Minéral Spirit) suivie d'un stage d'entraînement sur les falaises de la Drôme. Le CD prend en charge une partie des frais.
Pour tous renseignements contacter le Coach ou Manu de l'ALMA.

Voir les commentaires

Les 24h du Mur 2008

Publié le par coach


Les 4 et 5 octobre s'est déroulée la 3ème édition des 24 heures du mur d'Oloron Sainte Marie. Cette compétition unique se déroule comme un contest de voie sur 24 heures. Elle a  rassemblé cette année plus de 200 grimpeurs venus des quatre coins de l'hexagone, de l'Espagne toute proche et même d'Ukraine. Une dizaine de grimpeurs de l'APEM ont fait le déplacement, motivés par la qualité de l'ouverture (François Legrand him self, aux commandes), mais aussi et  par la fête qui dure toute la nuit : challenge d'escalade (no foot contest, grimpe à la frontale ....), garburade, dégustation de Jurançon et autre Madiran !
Côté règlement, pour établir un classement, à l'issue des 24 heures (du samedi 11 heures au dimanche 11 heures) on garde les 5 meilleurs perfs de chaque grimpeur. Les 8 premiers de chaque catégories sont qualifiés pour une finale à vue, afin de clôturer le week fend en beauté. Chez les filles c'est Carlotte Durif qui l'emporte. Céline se qualifie pour la finale (1 7b, 2 7b+ et 2 7c enchainés) pour termine 8ème. Toujours chez les filles dans le classement amateur, Aurélie va en finale et termine 9éme, la sémillante Danka se classe 22éme.
 Chez les garçons c'est Flavien Guérimand qui l'emporte. Mathieu termine à une superbe 12ème place, Marco le suit à la 15ème place confirmant sa forme actuelle. Julien termine 21ème. En amateur,  Max (célèbre en Béarn pour son animation de la soirée de l'an passé !) est 27ème.
Et oui cette troisième édition est déjà terminée, vivement celle de la l'année prochaine, selon  tous les participants !

Voir les commentaires

Objectif : résistance !

Publié le par coach


Si comme Marco vous voulez perfer en falaise ou comme Céline vous voulez entrer dans le top 10 des compétitrices française ou plus simplement si vous voulez faire la croix sur votre projet en falaise il est bon d'améliorer sa "rési".   Que l'on évolue dans le 6, le 7 ou dans le 8, il arrive toujours le moment ou malgré un beau combat  on tombe "oxy", on ne peut plus serrer une prise. Dans "escalade et performance", excellent livre sur l'entraînement,  Laurence Guyon et Olivier Broussouloux,  définissent  la résistance en escalade comme la capacité à maintenir un effort proche de son niveau max, pendant 15 à 30 secondes et sur 10 à 40 mouvements. Comment concrètement travailler sa résistance cet hivers,  afin d'enchaîner  "l'épine", 7a typé rési de Beauvoir au printemps ?
On peut travailler sa force (bloc, poutre, musculation) car on va gagner en résistance. On peut également s'entraîner  plus spécifiquement  pour développer la résistance ou endurance de force (c'est plus scientifique).
  A l'instar d'autres activités physiques, telle la course à pied, la natation, on va pouvoir s'entraîner en continu ou en fractionner. Le plus difficile va être d'évaluer et de réévaluer, la charge de travail (niveau des voies), la quantité de travail (nombre de mouvements), les temps de repos, pour un travail efficace dans la filière choisie lors de nos séances.
Exemple pour un travail en continu, on va faire des essais dans une voie proche de son niveau max et entre les essais on va faire un repos complet (minimum 30 minutes), 3 ou 4 essais (si on en fait plus c'est que la voie est trop facile), soit de 75 à 120 mouvements, on travaillera donc plutôt en qualitatif.
Pour le travail en fractionner, on va faire des séries dans des voies connues avec des repos incomplets entre les voies. Le principe est de faire varier l'intensité, le temps de repos et le temps de travail. On travaillera à une intensité moins élevée que pour le travail en continu. L'avantage de travailler en fractionner c'est quelle augmente la quantité de travail  (225 à 300 mouvements pour une séance comme celle décrite ci-dessous).

  • Exemple d'une séance de résistance réalisée par Joan à Migné le 02 octobre :
Échauffement long : 5 voies de 6a à 6c
3 séries de : voie rouge 6b+/ voie jaune 6c/ voie violette marbré 6a+
r (temps de repos entre les voies) = W (temps de réalisation de la voie)
R   (repos entre les séries) supérieur ou = à la durée d'une série.
Soit dans ce cas concret : w=2 minutes, r=2 minutes, R = plus ou moins 10 minutes.
Durée de la séance 2 heures 30, échauffement et étirements inclus, 225 mouvements (hors échauffement et récup).
Séance faite en moul (on occulte le mental pour mieux travailler le physique), on peut le faire en tête ça augmente la difficulté.
  • Séance réalisée à Bellejouanne (rési courte) par Marie et Sab le 03 octobre :
Échauffement : voies faciles, escalade, dé-escalade.
3 à 4  series (dévers de droite) : voie jaune 6a, voie rouge 6a+, une voie créée en 6a
w : 45'', r :45'', R :  + ou - 6 minutes
Variante : rallongée les voies par des desescalades ou rajouter une 4ème voie, les faire pieds fond de plaque.
Séries : moins difficiles dans le légers dévers : voie rouge (à droite), voie bleue (celle de droite), voie verte (au centre).
    Conseils :
Choisir ou se construire 3 voies les unes sur les autres ou proches.
Choisir ou se construire 3 voies typée rési : éviter les voies randos avec un gros pas de bloc, ou les gros repos, et que l'on connaît (faire des séries à vue c'est encore plus difficile !).
Si l'on tombe vers la fin de la troisième voie c'est ce qu'il faut.
Faire la séance à deux, même dans des voies différentes c'est plus motivant pour s'arracher !

On va inclure ces séances dans un cycle de développement de la résistance. On verra d'autres exercices concrets pour développer sa rési sur d'autres support (pan, poutre).

Voir les commentaires

Week end Céou : du soleil, des croix, des vols

Publié le par coach


C'est sous un soleil automnal que s'est déroulée notre escapade en Dordogne. Le samedi nous nous sommes retrouvés à Milhac, petite falaise du Lot. Pour les locaux, fini la tranquillité puisque  21 Poitevins débarquent et posent des dégaines un peu partout.
 Convivialité et émulation ont été les maîtres mots du week-end. Pas mal de croix au compteur : le coach enchaîne enfin son vieux projet en 7c "tu pousses, tu mousses" (bientôt la vidéo de l'essai qui tue !), suivi par Marco. Julien fait "pépée" 7c au premier essai. Tibo enchaîne un 7a+ à vue, Estelle randonne la superbe "streap cliff" 6c+. Aurélie fait un beau 6b+ à vue.
Après une soirée dégustation de vin (Bergerac et Montbazillac) tout le monde au lit, car dimanche c'est le Céou.
La falaise est plus haute et certaines voies sont assez engagées !
Marco plie "jour de pluie" 7c, à vue, suivie par Céline (au 1er essai). Tibo enchaîne la courte mais intense "corps à corps" 7a/b également au premier essai. Quelques beaux vols sont également à signaler, mention spéciale pour Aurélie qui a testé la vigilance de son assureur à plusieurs reprises !
Merci à tous pour ces bons moments et aux jeunes du C.A.R.T. pour leur entousihasme et leur bonne humeur.

Voir les commentaires